AAC Formations vous rappelle pour vous renseigner AAC Formations vous rappelle pour vous renseigner

Trouver un métier et réussir une reconversion sans diplôme

Femme qui veut se reconvertir et y pense

Vous souhaitez changer de carrière, mais vous n'avez pas de diplôme ? Rassurez-vous, il est tout à fait possible de se reconvertir professionnellement même sans diplôme universitaire ou formation spécialisée. En effet, si les diplômes ont de la valeur, l'expérience professionnelle et le savoir être comptent tout autant. Vous trouverez dans cet article des conseils et des exemples de métiers qui embauchent sans diplôme.

N’oubliez pas que l’idéal pour se repérer parmi toutes les offres existantes est de faire un bilan de compétences (finançable avec votre Compte Personnel de Formation) pour être guidé au mieux dans votre reconversion.

Secteurs et métiers qui embauchent sans diplôme

Secteur du service à la personne

Les services à la personne offrent de nombreuses opportunités d'emploi sans exiger de diplômes spécifiques.

  • Aide-ménagère / Aide à domicile : Assurer le nettoyage, l'entretien de la maison, et parfois faire les courses ou préparer les repas pour des particuliers, souvent des personnes âgées ou handicapées.
  • Auxiliaire de vie : Aider les personnes en perte d'autonomie (âgées, handicapées) dans les activités quotidiennes : lever, coucher, aide à la toilette, accompagnement hors du domicile.
  • Garde d'enfants à domicile (baby-sitter, nounou) : Prendre soin d'enfants en l'absence de leurs parents, incluant parfois l'aide aux devoirs, la préparation des repas, et les conduites à des activités. Notez que pour être assistante maternelle (nounou à temps plein), une agrégation est nécessaire.
  • Assistant(e) de vie dépendance : Spécialisé(e) dans l'accompagnement des personnes dépendantes, en apportant une aide dans les gestes de la vie quotidienne.
  • Soutien scolaire / Aide aux devoirs à domicile : Aider les enfants et adolescents dans leur scolarité en proposant du soutien dans certaines matières, sans nécessité d'avoir un diplôme dans l'éducation.
  • Jardinier(ère) à domicile : Entretenir les jardins et espaces verts des particuliers, comprenant la tonte, la taille des haies, le désherbage, etc.
  • Livreur de repas à domicile : Livrer des repas aux particuliers, souvent en travaillant pour des entreprises de restauration ou des plateformes de livraison.
  • Auxiliaire de vie sociale (AVS) : Similaire à l'auxiliaire de vie, mais avec un focus plus marqué sur le lien social, le soutien dans les démarches administratives, et l'accompagnement dans les activités sociales.
  • Accompagnateur(trice) de personnes âgées ou à mobilité réduite : Accompagner dans les déplacements, rendez-vous médicaux, courses, ou activités de loisir.
  • Aide à la mobilité et transports de personnes ayant des difficultés de déplacement : Assurer le transport et l'accompagnement de personnes en situation de handicap ou de dépendance.
  • Agent de service hospitalier (ASH) : Responsable du nettoyage et de l'hygiène dans les hôpitaux et les établissements de soins, bien que certains postes peuvent nécessiter une formation spécifique en hygiène.
  • Concierge / Gardien d'immeuble : Assurer l'entretien des parties communes d'immeubles résidentiels, surveiller les accès et parfois effectuer de petites réparations.
  • Agent d'entretien : Nettoyer et entretenir les locaux (bureaux, écoles, copropriétés) en respectant les normes d'hygiène et de sécurité.
  • Assistant(e) de vie aux familles (ADVF) : Un peu plus spécialisé que l'auxiliaire de vie, ce métier englobe l'assistance aux familles dans les tâches de la vie quotidienne, incluant le soin des enfants.
  • Employé(e) familial(e) : Similaire à l'aide ménagère, mais souvent avec des responsabilités plus larges incluant la garde d'enfants et parfois la préparation de repas.

Secteur Hôtellerie-Restauration

Ce secteur peut être particulièrement intéressant car il existe des possibilités d'évolution rapide à condition d'être motivé et de montrer ses compétences sur le terrain.

  • Serveur / Serveuse : Accueillir les clients, prendre les commandes, servir les plats et les boissons, et gérer l'encaissement. La capacité à travailler sous pression et un bon relationnel sont essentiels.
  • Commis de cuisine : Assister les chefs dans la préparation des plats, effectuer des tâches simples de cuisine, maintenir la propreté des plans de travail. C'est souvent un point d'entrée pour évoluer en cuisine.
  • Plongeur / Plongeuse : Responsable du nettoyage de la vaisselle et des ustensiles de cuisine, ainsi que du maintien de la propreté dans la cuisine.
  • Barman / Barmaid : Préparer et servir des boissons, gérer l'inventaire des boissons, et parfois créer des cocktails. Le sens du service et une bonne mémoire sont importants.
  • Agent de réception : Accueillir les clients à leur arrivée, gérer les réservations, répondre aux demandes des clients et traiter les check-ins et check-outs. Des compétences en communication et un bon niveau d'anglais sont souvent requis.
  • Valet / Femme de chambre : Assurer la propreté et l'ordre des chambres d'hôtel, remplacer les fournitures et les linges, et parfois aider à la gestion des objets trouvés.
  • Employé polyvalent de restauration : Travailler dans la restauration rapide ou les cafétérias, incluant la préparation des commandes, le service au comptoir et le nettoyage des espaces de restauration.
  • Cuisinier / Cuisinière de collectivité : Préparer les repas dans les établissements scolaires, hôpitaux, entreprises, en respectant les règles d'hygiène et de sécurité alimentaire.
  • Pizzaïolo : Préparer et cuire des pizzas, souvent sans besoin de diplôme, mais avec une formation sur le tas ou des ateliers spécifiques.
  • Assistant maître d'hôtel : Aider à coordonner le service en salle, assurer la satisfaction des clients, et parfois participer au service.
  • Runneur / Runner : Aider à apporter les plats de la cuisine aux tables et à débarrasser, nécessitant une bonne capacité à travailler rapidement et efficacement.
  • Équipier en restauration rapide : Travailler au sein d'une équipe dans les chaînes de restauration rapide, s'occuper de la préparation des commandes, du service au comptoir et de l'entretien de l'espace de service.
  • Bagagiste / Voiturier dans un hôtel : Aider les clients avec leurs bagages et parfois gérer le stationnement des véhicules. Une bonne présentation et un sens du service client sont requis.
  • Agent d'entretien des locaux : Nettoyer et entretenir les espaces communs et privés au sein des établissements d'hôtellerie, comme les halls, les chambres, les salles de réunion.
  • Animateur de tourisme local : Organiser et animer des activités pour les touristes dans les hôtels, les campings ou les sites touristiques. Ce poste peut ne pas nécessiter de diplôme formel mais souvent une bonne connaissance de la région et des compétences en animation.
  • Concierge d'hôtel : Fournir des informations et des services aux clients, comme la réservation de restaurants, de spectacles ou le conseil sur les attractions locales. Une bonne connaissance de la ville et un réseau de contacts sont précieux.
  • Hôte / Hôtesse d'accueil dans la restauration : Accueillir les clients, les installer à leur table et gérer la liste d'attente dans les restaurants.
  • Portier d'hôtel : Accueillir les clients à leur arrivée, les aider avec leurs bagages et fournir des informations générales sur l'hôtel et ses services.

Secteur de la sécurité

  1. Agent de sécurité : Assurer la sécurité des biens et des personnes dans divers environnements comme les centres commerciaux, les événements, les sites industriels. Une formation spécifique, telle que le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Agent de Prévention et de Sécurité (APS), est souvent requise.
  2. Agent de sûreté aéroportuaire : Contrôler les passagers, les bagages et le fret dans les aéroports pour prévenir les actes de malveillance. La formation spécifique (CQP ASA) est nécessaire pour exercer cette fonction.
  3. Vigile : Assurer la surveillance et la protection des lieux et des biens contre le vol et le vandalisme, souvent lors d'événements ou dans des magasins.
  4. Agent de gardiennage : Surveiller des propriétés privées ou des sites industriels, souvent en dehors des heures d'ouverture, pour prévenir les intrusions ou les dommages.
  5. Agent cynophile (maître-chien) : Travailler en binôme avec un chien pour effectuer des rondes de sécurité, détecter des substances illicites ou assurer la protection de personnes ou de biens. Une formation spécifique pour le maître et le chien est nécessaire.
  6. Opérateur de vidéo-surveillance : Surveiller les écrans de contrôle des systèmes de vidéo-surveillance pour prévenir et détecter les infractions ou les incidents.
  7. Agent de sécurité incendie (SSIAP 1) : Assurer la prévention et la sécurité incendie dans les établissements recevant du public (ERP) ou les immeubles de grande hauteur (IGH). La formation SSIAP (Service de Sécurité Incendie et d'Assistance à Personnes) niveau 1 est requise.
  8. Rondier intervenant : Effectuer des rondes de sécurité pour vérifier l'intégrité physique de sites et intervenir en cas d'alarme.
  9. Contrôleur des transports : Assurer la sécurité et le contrôle des titres de transport dans les moyens de transport public. Une formation interne est souvent proposée par les employeurs.

Secteur militaire

L’armée française est un des principaux recruteurs sans diplôme. Toutes les offres sont sur leur site sengager.fr. A noter que la plupart du temps, une bonne condition physique et psychologique est nécessaire. Des formations peuvent avoir lieu directement après signature du contrat. Voici quelques exemples :

  • Soldat de l'infanterie : Faire partie des troupes au sol, participer à des missions de défense et de sécurité, et à des opérations extérieures.
  • Matelot de la Marine Nationale : Servir à bord des navires de la Marine, dans des fonctions variées telles que la navigation, la mécanique, la sécurité.
  • Militaire du rang dans la Légion étrangère : Rejoindre une unité d'élite de l'Armée de Terre française, ouverte aux étrangers souhaitant servir sous le drapeau français.
  • Artificier démineur : Spécialisé dans la neutralisation et le désamorçage d'explosifs, en France ou lors d'opérations extérieures.
  • Conducteur de véhicules militaires : Assurer le transport de troupes, de matériel, et parfois la conduite de véhicules blindés.
  • Opérateur de systèmes d'armes : Utiliser et maintenir les équipements et les systèmes d'armes au sein des différentes forces.
  • Mécanicien de maintenance : Spécialisé dans l'entretien et la réparation des équipements militaires, des véhicules, des aéronefs ou des navires.
  • Fusilier marin : Assurer la protection et la sécurité des sites de la Marine Nationale, y compris les bases navales et les navires.
  • Technicien en télécommunication et informatique : Installer, maintenir et exploiter les systèmes de communication et d'information.
  • Sapeur-pompier de l'Armée de Terre : Intervenir pour des missions de secours et de lutte contre les incendies, tant en milieu civil qu'en opérations extérieures.
  • Personnel de santé militaire (sans diplôme de médecin) : Servir en tant qu'aide-soignant ou technicien médical, après une formation spécifique au sein des forces armées.

Secteur du bâtiment

La norme du secteur du bâtiment est de commencer son parcours professionnel en apprentissage, ce qui permet de se former rapidement et concrètement tout en ayant une rémunération.

  • Manœuvre BTP : Aider à la préparation des chantiers, au transport des matériaux, et à l'exécution de tâches simples sous la supervision d'ouvriers plus expérimentés.
  • Aide-maçon : Assister les maçons dans leurs tâches quotidiennes, préparer le mortier, transporter les briques et les blocs, et effectuer des tâches de maçonnerie simples.
  • Ouvrier d'exécution en gros œuvre : Participer à la construction de structures telles que les fondations, les murs porteurs et les planchers, sous la direction de techniciens qualifiés.
  • Monteur en échafaudages : Installer et démonter les échafaudages sur les chantiers, en respectant les normes de sécurité.
  • Peintre en bâtiment : Appliquer des peintures, des vernis, des papiers peints et d'autres revêtements sur les surfaces intérieures et extérieures.
  • Plaquiste : Monter des cloisons et des faux plafonds, poser des isolants thermiques ou acoustiques en utilisant des plaques de plâtre.
  • Carreleur : Poser des carreaux sur les sols et les murs, en s'assurant de l'alignement et de la régularité des joints.
  • Couvreur : Réaliser, réparer et entretenir les toits en posant des tuiles, des ardoises, ou d'autres matériaux de couverture.
  • Électricien bâtiment (aide-électricien) : Assister dans l'installation des systèmes électriques et des réseaux de communication dans les bâtiments, sous la supervision d'électriciens qualifiés.
  • Plombier (aide-plombier) : Aider à l'installation et à la réparation des systèmes de plomberie, de chauffage et de ventilation.
  • Solier-moquettiste : Poser des revêtements de sol souples tels que la moquette, le linoléum, ou le PVC.
  • Ferrailleur : Préparer les armatures métalliques destinées à être incorporées dans le béton pour renforcer les constructions.
  • Opérateur de démolition : Travailler sur des chantiers de démolition, en utilisant des outils comme la masse ou le marteau et des machines pour déconstruire des structures de manière sécurisée.

Les autres secteurs porteurs d’emplois sans diplômes

En moindre mesure, certains secteurs sont également connus pour recruter sans diplôme. Voici les principaux :

  • Secteur de la vente et du commerce de détail : De nombreux postes de vendeurs, caissiers, ou conseillers de clientèle ne requièrent pas de diplôme et se basent sur la formation en interne, les compétences interpersonnelles et le service client.
  • Secteur agricole : Emplois tels que ouvrier agricole, aide dans les exploitations agricoles ou les vignobles, qui ne nécessitent souvent pas de diplômes spécifiques et peuvent offrir des formations sur le tas.
  • Secteur de la production et de la manufacture : Des postes sur les chaînes de production, comme opérateur de machine, assembleur, ou manutentionnaire, qui ne demandent pas de qualifications initiales et peuvent inclure une formation sur le poste.

En conclusion, changer de carrière ou trouver un nouvel emploi sans diplôme est non seulement possible, mais aussi une voie empruntée par de nombreux professionnels à travers la France. Les secteurs que nous avons explorés offrent une multitude d'opportunités pour ceux prêts à s'engager, à apprendre sur le tas et à développer leurs compétences à travers l'expérience professionnelle et les formations internes. Que ce soit dans les services à la personne, l'hôtellerie-restauration, la sécurité, le militaire, le bâtiment, ou au-delà, chaque secteur a ses propres exigences en termes de savoir-être et de compétences pratiques.

Avec détermination et persévérance, chaque personne a la capacité de réussir et de s'épanouir dans un nouveau domaine, diplôme ou non. Alors, lancez-vous, explorez les possibilités et construisez le chemin qui vous mènera vers l'accomplissement professionnel et personnel.Haut du formulaire